Connect with us

France

Preview French Open League : Le Puy-en-Velay

 Read in English 

Presque seule éclaircie de la saison 2020-2021 en France, le TDV est de retour ce week-end avec plus d’enjeu que jamais. 23 équipes, plus de 120 matchs, 2000 minutes de jeu par équipes, deux places qualificatives et des points à aller chercher pour les vainqueurs,  l’expression Une Ligue, Deux Challenges, prend enfin tout son sens. 

Poule A 

Ils sont presque tous là. A l’exception du champion de France en titre le RSSM et de Hyères, tous les gros seront présents dans la poule A.

L’expérimentée équipe de Fontenay, vainqueur l’an dernier, va devoir avoiner pour conserver son titre. Les joueurs du CMSB vont être renforcés par l’apport du capitaine du Portugal et joueur des Barbarians David Teiga.

Moirans, qui a remporté l’étape une du challenge à point à Montpellier, va tenter de confirmer sa bonne entame de saison. Une équipe composée de plusieurs internationaux français qui se distingue par ses liens fraternels. Les trois frères Grandamas, deux des frères Marant et les frères Piaser forment l’ossature du CASM.

Dinan a une revanche à prendre après sa défaite en finale l’an passé. En plus de ses nombreux internationaux français, le LSD pourra compter sur l’apport de Tom Pitchforth, vice-champion du monde U24 avec la Grande-Bretagne et international Elite.

L’équipe la plus internationale de la poule sera Diderot qui va compter dans ses rangs l’expérimenté argentin Cato Catriel ainsi que deux joueurs hongrois. 

Franconville aura aussi son mot à dire avec la présence dans son effectif de l’international anglais Diederick Engelbrecht et du champion du monde Masters et capitaine Paul Barro.

L’équipe de Saintes comportera elle aussi plusieurs internationaux parmi lesquels le vice-champion du monde Elite Xavier Beaulieu, le champion du monde Masters et coach des U24 Filles Thomas Berland ainsi que le vice-champion d’Europe Nicolas Merlier.

Pessac, une équipe solide habitué aux combats physiques qu’il faudra surveiller. Jouer contre Pessac n’est jamais une partie de plaisir.

Poule B

La poule B va connaître un nouveau gagnant puisque Morlaix ne sera pas présent.

Les équipes sont d’un niveau assez homogène. Ce sera l’occasion de découvrir une Team more-sport bien différente de celle qui a terminé deuxième de la poule C l’an passé, avec un effectif cosmopolite composé d’un turc, de trois espagnols et de deux français.

La moitié des équipes ont participé à la première étape du challenge à points de Montpellier et sont donc en pleine forme pour aborder cette compétition (Le Puy, Clermont, Occitan Warriors, Lyonsots).

Membre de la poule A l’an passé, la Squale Team Neuilly, pourrait avoir un tour à jouer dans une poule à leur niveau. Le spectre d’un nouveau 14-0 est désormais bien loin.

A noter la présence dans la poule de l’équipe de France Elite féminine, vainqueur de la Coupe du Morbihan le mois dernier, qui poursuit son début de préparation pour les mondiaux 2023.

Poule C

L’équipe Masters filles n’étant pas présente pour conserver son titre, le gagnant de la poule C, entièrement féminine, sera inédit.

Parmi les prétendantes il y a la nouvelle génération des U24 Filles qui disputera sa première compétition.

Elles vont devoir faire face à une équipe du Chesnay aux allures d’équipe Masters France.

En plus des équipes de clubs comme La Rochelle, Diderot et Moirans certaines auront des noms plus originaux. On pourra voir évoluer l’équipe Johnny B Good, les Montpelionnes ainsi que La 8ème.

Le programme de la première journée 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos favoris 

Evidemment il est difficile d’établir un favori alors que les compétitions ont cruellement manqué l’an passé. Cependant, on est joueur dans la rédac UWH News alors on va quand-même se mouiller.

Christophe 

Poule A : Fontenay. Je vais donner la victoire à l’expérience. Ils avaient été tellement impressionnants physiquement l’an passé dans des conditions similaires que je les vois bien conserver leur titre. 0 but encaissé lors des play-offs l’année dernière, il est bon de le rappeler.

Poule B : Le Puy. La bonne surprise du tournoi ? Ils sont à domicile et ont terminé troisième de l’étape de Montpellier, juste devant Clermont, pourtant champion de D2 en titre. Ma grosse côte de la compétition !

Poule C : Le Chesnay. Une équipe qui se connaît par cœur, sur les podiums de D1 depuis des années, difficile de ne pas les nommer favorites !

Rodolphe

Poule A : Moirans. L’année de la maturité pour Moirans ? une équipe pas à 100% mais qui aura des envies de très bien faire. Il faudra être solide pour se défaire de Dinan et de Fontenay. C’est mon pari du week-end.

Poule B : La Team more-sport. Une équipe mixte, qui n’a jamais joué ensemble et qui va affronter les meilleurs clubs de D2 de France … Attention à la Team more-sport qui va réserver beaucoup de surprises je pense …

Poule C : Le Chesnay, avec des championnes du monde et beaucoup d’expérience, il va falloir être très intelligente pour réussir à les battre. Attention néanmoins, à Moirans qui devient une redoutable équipe depuis quelques années …

Il est facile de spéculer et d’imaginer des scénarios mais seul le bassin parle. On se dit donc rendez-vous ce week-end sur YouTube, Facebook et Twitch pour suivre ce Tournoi du Velay 2021 !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Preview French Open League : Le Puy-en-Velay – UWH News – Le média du Hockey Subaquatique

Laisser un commentaire

More in France