Connect with us

France

Rewind Eger 2013 : Sur le toit du monde

Il y a certaines montagnes qu’on croit ne jamais gravir. Celles dont la hauteur effraierait le plus averti des alpinistes, tétanisé devant le défi qu’incombe une tâche aussi gigantesque. Les Championnats du monde sont de ces montagnes et l’équipe de France Elite a dû la surmonter dans sa quête du Graal en finale face aux Néo-Zélandais, en terre hongroise.

Comme pour chaque défi, il faut s’y préparer. Les Français avait eu un avant goût de la tâche à accomplir lors de leur victoire 5-4 en Round Robin face aux Néo-Zélandais, où ces derniers menaient 4-2 avant de se faire remonter. Nul doute qu’en finale, un tel relâchement ne se reproduira pas. Les Bleus devront être irréprochables face à la “meilleure équipe de l’histoire du pays”, selon l’entraîneur Kiwi.

La bande à Jacques Bréchaire s’y attelle d’entrée de jeu en acceptant le défi physique proposé par les Néo-Z dans la piscine d’Eger. Le début d’une ascension qui a marqué l’histoire de tout un pays. Mais dans ce genre de défi, le relâchement le plus infime peut être fatal. Les Français vont l’apprendre à leurs dépens. Certes le but refusé inscrit par les Bleus montrait qu’ils pouvaient percer la muraille Kiwi, mais le danger est partout, il ne faut pas lui accorder ne serait-ce qu’une once d’inattention. Hervé Thaurus s’est sacrifié face à trois attaquants Néo-Zélandais pour empêcher l’ouverture du score. Mais avec un homme en moins, on perd de la force. Une équation simple fatale aux Bleus qui concèdent le but sur l’action qui suit.

Nouvelle-Zélande : 1 (Jesse Hocking 10’) – France : 0

La progression française est stoppée nette. Le sommet est encore bien lointain pour les Français. Les assauts néo-zélandais étaient semblables à des rafales de vent dignes des tempêtes les plus rudes. Les Bleus mettent du cœur à l’ouvrage mais ne parviennent pas à progresser. Ils établirent le camp, et réfléchissent à une nouvelle stratégie.

Mi-temps  

Les fans français n’avaient cessé d’encourager les joueurs pendant la pause. Tout ce soutien n’a pu que remotiver les troupes et l’ascension a repris de plus belle. Les Bleus s’étaient faits aux conditions drastiques que demandaient ce défi et commençaient à déterminer les failles néo-zélandaises. Ils le firent si bien que Mehdi Bendjelloul égalise après une action où la puissance du joueur français fait la différence en s’imposant dans une nuée de palmes et de crosses pour envoyer le palet dans les buts adverses.

Nouvelle-Zélande : 1 (Jesse Hocking 10’) – France : 1 (Bendjelloul 19’)

La France commence à apercevoir le sommet, il est certes encore bien éloigné mais il est enfin visible à l’œil nu. Mais plus l’altitude augmente, plus l’environnement devient difficilement supportable. Même les commentateurs et les caméras ont du mal à suivre. Mais les Bleus s’étaient suffisamment préparés, ils étaient prêts à voir les éléments se déchaîner. Les deux équipes se rendent coup pour coup mais ce sont les Français qui trouvent la faille. La Nouvelle-Zélande cède une première fois en concédant un tir de pénalité. Hervé Thaurus se charge de sanctionner numériquement cette erreur en inscrivant le but qui permet à la France de reprendre l’avantage.

Nouvelle-Zélande : 1 (Jesse Hocking 10’) – France : 2 (Bendjelloul 19’, Thaurus 25’)

Les Néo-Zélandais se ruent à l’attaque. Mais alors que l’atmosphère était devenue irrespirable, que le vent soufflait avec une force phénoménale, que les ravins et les brèches se succédaient, les Kiwis commettent une faute offensive à une minute de la fin de la partie. L’erreur de trop. Les Français avaient vu le sommet. Ils gravirent les dernières pentes avant d’arriver au-delà des nuages. 

Ils l’ont fait. Menés par leur capitaine Arnaud Lagabbe, les Bleus sont sur le toit du monde. La légende raconte que, même au-delà de ce long nuage blanc, ils avaient entendu la Marseillaise entonnée par leurs supporters.

Crédits photo de couverture : ©247dottv

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: The captain’s Speech : Arnaud Lagabbe – UWH News – Le média du Hockey Subaquatique

Laisser un commentaire

Advertisement equipement

Newsletter UWH News – Inscrivez-vous !

Viens nous suivre sur Facebook !

More in France