Connect with us

UWH

D1 Manche 1 (F) : Pontoise, encore et toujours

 Read in English 

La D1 était de retour ce week-end à Sarcelles avec la manche d’automne. Deux journées de compétition de haut niveau après deux ans sans disputer le moindre match officiel pour les équipes engagées. Le hockey était en fête et on va vous raconter comment ça s’est terminé pour la D1 féminine !

Ont-elles ne seraient-ce que trembler ? Les championnes en titre ont dégagé une impression de sérénité pendant tout la compétition. Jamais inquiétées ou presque, les joueuses de Pontoise ont remporté tous leurs matchs avec au moins deux buts d’écart. Juliette Macquet a inscrit un nombre incalculable de buts en contre-attaque et sur les attaques croisées menées ses coéquipières. Une première place qui ne souffre d’aucune contestation.

Les Rennaises ont enfin confirmé les espoirs placés en elles en obtenant leur meilleur résultat en première division avec une deuxième place. Battues seulement par les joueuses du CHSPC mais seule équipe à avoir réussi à encaissé moins de six buts face aux championnes en titre,  Maud Ginsbourger et ses coéquipières ont fait preuve d’une belle régularité dans leur performance avec une Perrine Meunier qui a fait très mal sur son aile.

Le Chesnay conserve sa place sur le podium au terme d’une petite finale de folie face à HOPE, qui a poussé les joueuses coachées par Max Habesztrau dans leurs derniers retranchements. Les larges défaites, toutes deux sur le score de 6-1, face à Rennes et Pontoise lors du Round Robin sont, malgré tout, un des points noirs de cette compétition pour Le Chesnay. Une troisième place finalement assez logique même si Alison Touchain et ses partenaires ont eu chaud lors de la petite finale face à HOPE (4-3).

HOPE et Hyères se seront livrés un mano à mano pendant toute la compétition. C’est finalement les parisiennes qui ont pris le meilleur lors de leur affrontement pendant le Round Robin au termine d’un match serré conclu sur le score de 5-3 à l’avantage de HOPE, plus fort à l’impact. Une belle quatrième place pour les joueuses de Jean Gatignol. De son côté, Hyères peut nourrir quelques regrets car, si les joueuses coachées par Thomas de Trébons ont proposé un beau jeu ouvert basé sur les changements d’ailes et un gros palmage, elles n’ont pas su répondre à la pression mise par les équipes plus physiques comme Pontoise, Rennes et Le Chesnay.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’hécatombe fontenaysienne

Dans le bas du classement on retrouve, sans surprise, Moirans et Pessac mais l’équipe qui termine à la dernière place de cette manche 1 de D1 est venue d’Ile-de-France. Quatrième de la dernière manche 1 il y a deux ans, les joueuses de Fontenay se sont totalement écroulées en ne gagnant aucun match pendant tout le week-end. Nul doute sur le fait que leur objectif sera une remontée immédiate pour redorer le blason de ce club emblématique.

Cette surprenante huitième place a profité à la jeune équipe de Moirans qui a obtenu son maintien en D1 en terminant sixième. Une équipe prometteuse qui doit encore travailler mentalement en évitant certaines exclusions temporaires souvent causées par un engagement un peu trop important. En tout cas, l’objectif est atteint pour Zoé Maurici et ses coéquipières que l’on retrouvera lors de la manche d’été !

Cela ne sera en revanche pas le cas de Pessac qui accompagne Fontenay en deuxième division. Les Girondines se sont inclinées 4-0 face à Moirans dans le match décisif pour le maintien. Deux équipes avec des caractéristiques semblables et un jeu d’impact. Malheureusement pour Pessac, Moirans était plus fort.

Le classement final 

  1. Pontoise
  2. Rennes
  3. Le Chesnay
  4. HOPE
  5. Hyères
  6. Moirans
  7. Pessac (D2 F)
  8. Fontenay (D2 F)

Les résultats

 

 

 

Click to comment

Laisser un commentaire

More in UWH