Connect with us

UWH

Felipe Diaz : “Pour moi le 3×3 est l’une des plus grandes opportunités pour développer le hockey à l’international”

Publié le 25 février 2022

Read in English

Les 19 et 20 février 2022 se sont déroulés les championnats nationaux 3×3 de Colombie dans la piscine Atanasio Girardo de Medellín. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette autre façon de pratiquer le hockey subaquatique avec les vainqueurs masculins et féminins : le Club Cardumen.

Le 3×3 est une des spécialités de la Colombie. Depuis presque une dizaine d’années, Medellín est devenue une place centrale du jeu en 3×3, notamment avec le tournoi d’Aguamala, créé en 2014. La Colombie organise également son championnat national 3×3, le premier tournoi de l’année 2022 dans le pays. “Le but est de lancer les athlètes en vue des tournois nationaux et internationaux” selon Felipe Diaz, joueur Elite et coach au Club Cardumen.

Cette compétition a été une réussite pour le club de Medellín, notamment pour ses deux meilleurs buteurs, Sergio Ochoa et Natalia Buriticá, tous deux également internationaux colombiens. Les deux goleadors sont unanimes sur l’aspect plus rapide du 3×3 par rapport au 6×6. “C’est un jeu beaucoup plus rapide, avec plus d’espace, la possibilité de faire des dribbles et de marquer des buts plus rapidement.” précise Natalia. Pour Sergio, qui n’a disputé que le deuxième tournoi 3×3 de sa carrière, l’aspect tactique de la discipline a été ce qui l’a le plus surpris. “Au début, je pensais qu’on ne pouvait pas faire beaucoup de stratégies d’équipe en raison du faible nombre de joueurs, mais on m’a prouvé que j’avais tort … Nous avons joué de manière très différente en fonction des joueurs alignés et de l’équipe que nous affrontions.”

Sergio Ochoa et Natalia Buriticá ©clubcardumen

A l’inverse de son coéquipier, Natalia est une joueuse de 3×3 confirmée puisqu’elle a été médaillée dans quatre des cinq éditions du tournoi d’Aguamala. L’expérience, une donnée non négligeable selon elle pour faire un bon joueur de 3×3. “C’est plus facile lorsque les joueurs de l’équipe ont des années et des tournois d’expérience. Il est plus facile pour eux de comprendre ce mode de jeu, ils ont développé des compétences qui leur permettent de s’adapter.

“On peut regarder et comprendre ce qu’il se passe dans le jeu”

Pour Felipe Diaz, le 3×3 a pour avantage de faciliter la création d’équipe pour les jeunes clubs. L’un des autres aspects positifs de ce mode de jeu selon le coach du Club Cardumen, est sa facilité d’accès pour le grand public. “On peut regarder et comprendre ce qui se passe dans le jeu. On voit bien les dribbles, le jeu est plus rapide, il y a plus de buts.” Le joueur colombien va même plus loin envisage le 3×3 comme un moyen pour le hockey subaquatique d’accéder aux Jeux Olympiques. “Pour moi le 3×3 est l’une des plus grandes opportunités pour développer le hockey à l’international. Avec moins de joueurs, il est plus facile pour les sponsors de soutenir les équipes.”

Alors, selon-vous, le 3×3 est-il la solution pour espérer voir un jour le hockey aux Jeux Olympiques ? Partagez-nous vos avis en commentaires !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Felipe Diaz : “For me 3×3 is one of the biggest opportunities to improve hockey around the world” – UWH News – Le média du Hockey Subaquatique

Laisser un commentaire

More in UWH